Boulangerie : des conseils pour bien éclairer sa boutique

0
41

En boulangerie, outre la qualité même des produits, d’autres éléments permettent de les valoriser. L’éclairage, qui fait partie intégrante d’un projet d’agencement, en fait partie. Tour d’horizon des bonnes pratiques en la matière pour susciter l’intérêt des clients, et ainsi augmenter le chiffre d’affaires.

L’importance de mettre en place un bon éclairage

D’après les professionnels en architecture d’intérieur, l’éclairage a un très grand impact sur le comportement des personnes qui évoluent dans un espace donné. En effet, il optimise la perception de l’environnement et facilite l’orientation et le déplacement. Dans une boulangerie, avoir un bon éclairage ne signifie pas nécessairement utiliser des lampes qui donnent un flux lumineux plus puissant. Il s’agit de mettre en place un éclairage permettant d’éveiller les sens et donner envie de manger ou d’acheter. Le confort visuel des clients doit être la préoccupation principale. Ces notions peuvent sembler abstraites pour un artisan boulanger dont le métier consiste avant tout à fabriquer du pain. Ainsi, pour gagner plus de temps et ne pas se tromper dans ses choix, il peut être intéressant de faire appel à un expert en agencement boulangerie Hautes Alpes si la boutique se trouve par exemple à Gap, à Chorges ou à Serres.

Certains types de luminaires donnent des palettes de couleurs et de lumière qui détériorent les pains et les pâtisseries, alors qu’à l’inverse, d’autres les valorisent. De manière générale, les éclairages dits à teintes chaudes mettent en valeur les produits de boulangeries, en faisant ressortir la dorure de la croûte du pain et sa fraîcheur. Pour créer une ambiance chaleureuse, il faut que la luminosité se situe aux environs de 2 700 kelvins. Dans une boulangerie, il est recommandé d’utiliser des ampoules dont l’indice rendu des couleurs (IRC) est proche de 100, ce qui correspond à la lumière du jour. Cela permet de rendre compte de la teinte réelle du pain, et donc de ne pas induire en erreur les clients. Il convient cependant de choisir des lampes qui ont des apports de chaleur limités et qui ne nuisent donc pas à la qualité de des produits. Naturellement, pour une boulangerie dans le sud-est de la France par exemple, le plus simple, c’est de contacter un professionnel en agencement boulangerie Hautes Alpes.

Les éclairages adaptés aux différents espaces d’une boulangerie

Le nec plus ultra en matière d’éclairage de boulangerie, c’est la LED qui a l’avantage à d’être à la fois économique et écologique. En effet, par rapport aux autres lampes, une lampe LED consomme entre 50% et 80% d’énergie en moins. Par ailleurs, une telle lampe dure plus longtemps, entre 20 000 et 50 000 heures contre 15 000 heures pour une lampe classique. De plus, elle émet moins de chaleur et participe à la protection de l’environnement, car elle est recyclable à 95%.

Afin d’offrir le maximum de confort et de sécurité aux clients et au personnel, des normes ont été instituées. Elles définissent le niveau d’éclairement adapté aux différents espaces d’un commerce. La norme EN 12464-1 relative à l’éclairage des lieux de travail impose un éclairement de 500 lux sur la zone de caisse notamment pour faciliter la lecture des écrans. Cette norme est également valable pour les zones de circulation.

Eclairage direct, indirect ou d’accentuation, il est important de varier les éclairages dans les différents espaces d’une boulangerie. Pour une vitrine par exemple, les luminaires de type spots encastrés ou les projecteurs sur rails sont recommandés. En effet, il est possible de changer l’intensité de la lumière par déplacement des ampoules ou par un système de réglage. Des essais sont nécessaires, car les clients pourront être éblouis, ou au contraire, devront faire des efforts pour bien voir l’intérieur.