Digitalisation bancaire :Quels établissements sont les plus performants ?

0
227

Entre les solutions de paiement mobile qui font de plus en plus d’adeptes et l’arrivée de nouvelles applications bancaires, il est évident que le secteur bancaire est en pleine évolution. Les dernières technologies y sont pour beaucoup et chaque banque s’évertue à suivre la tendance afin de garder sa part de marcher, voire la développer. La performance numérique est-elle au rendez-vous pour toutes les banques ? Quelles sont les avancées les plus conséquentes ? Bilan de la digitalisation des banques.

Zoom sur l’étude menée par D-rating

C’est dans le cadre d’une analyse menée par D-rating que l’évolution de la digitalisation bancaire a été établie. Cette dernière a été réalisée sur 19 banques dont la néobanque N26 mais également Revolut et Orange Bank. On compte également 12 banques classiques telles que Arkéa, BNP Paribas ou encore HSBC France. Les banques en ligne quant à elles, ont été au nombre de 4 à avoir été prises en compte dans le cadre de cette étude.
L’étude se base sur 650 critères répartis en 3 catégories bien distinctes. La première concerne les habitudes d’utilisation des clients, à savoir le taux de satisfaction pour chaque outil bancaire disponible. Dans un second temps, D-rating a étudié la qualité de l’expérience du client par rapport aux services de la banque. Quant à la troisième catégorie, elle se concentre sur l’évolution de chaque banque par rapport à la digitalisation. Ce dernier critère prend en compte les projets entrepris par les établissements bancaires, qu’ils soient achevés ou en cours de réalisation.

La performance numérique des différents types de banque

Les indicateurs pris en considération lors de l’étude menée par D-rating ont permis de relever les différences entre chaque type d’établissement bancaire. En effet, la performance numérique des banques en ligne, néobanque et banques traditionnelles n’est pas du tout la même étant donné les besoins de leur clients.

Les néobanques en tête de classement

Bien qu’elles soient très récentes, les néobanques détiennent la première place dans cette étude de performance numérique. Les résultats ont été estimés face à leurs offres uniquement disponibles sur mobile. Les indicateurs ont autant été favorables par rapport à la satisfaction des clients que pour l’évolution des canaux utilisés par ces derniers.
En première place, nous retrouvons la néobanque N26 qui se trouve dans la catégorie A de ce classement. Elle est suivie de près par Revolut qui est dans la catégorie A-. Toutes deux font donc partie de celles qu’on qualifierait de « Digital Performers ».

Qu’en est-il des banques en ligne et banques traditionnelles ?

La plupart des banques en ligne et traditionnelles font partie des « Digital Followers » . C’est notamment le cas de ING et Hello Bank ! qui sont catégorisées parmi les BBB+.
Parmi celles qui doivent encore réaliser de grands efforts en termes de numérisation, il y a par exemple Fortuneo qui a besoin de renforcer sa stratégie de sorte à proposer une meilleure offre. Il en est de même pour Boursorama Banque qui a tendance à stagner par rapport à ses concurrentes qui ne cessent d’innover.
D’un autre côté, il y a des banques en ligne dont le succès numérique ne passe pas inaperçu. C’est notamment le cas d’Arkéa qui propose une expérience client de grande qualité. Cela se traduit par une grande facilité d’accès aux services que ce soit via l’application mobile ou via son site web.
De son côté, Hello Bank a mis en place une stratégie qui lui a permis d’augmenter le nombre d’utilisations de son application mobile. L’expérience y étant également agréable, cette banque en ligne détient un atout des plus intéressants pour attirer de nouveaux clients et fidéliser ceux qui en sont déjà adhérents.